EVASION

Top 10 des choses à savoir avant de partir en Italie

Comme vous le savez peut-être déjà, l’Italie est une destination touristique très populaire. Surtout en été, des gens du monde entier viennent visiter tous les coins de « la Botte ». Que ce soit pour se baigner dans les eaux cristallines de la Sardaigne, faire du shopping à Milan, se promener dans la campagne toscane ou se perdre dans les rues de Florence ou de Pise, des millions de personnes se rendent en Italie chaque année.

Chaque pays a sa propre culture et ses propres traditions, et les explorer fait partie de la beauté du voyage. Voici une liste rapide des choses que vous devriez savoir avant de vous rendre en Italie cet été :

1- L’anglais ne vous servira pas partout 

Certains Italiens parlent anglais, d’autres non. Si vous voyagez dans certaines régions d’Italie, ne soyez pas surpris de constater que la vieille dame qui travaille à la boulangerie du coin ne vous comprenne pas. De plus, élever la voix ne fera pas de grande différence. Au lieu de cela, pourquoi ne pas adopter la façon italienne de parler et essayer des gestes de la main, vous aurez probablement beaucoup plus de chance d’être compris !

2- Utilisez toujours une fourchette pour manger des pâtes

À moins que vous ayez moins de 10 ans et que vous ayez vraiment du mal avec les spaghettis, auquel cas nous pouvons vous autoriser à les couper avec un couteau, le seul ustensile que vous devez utiliser pour manger des pâtes est une fourchette. Le cœur d’un Italien se brise chaque fois que vous demandez un couteau pour couper vos pâtes, ou pire encore, une cuillère !

3- Inutile de commander un « Latte » en Italie

À moins que vous ne soyez satisfait d’un verre de lait, ne commandez pas de latte. Ce terme ne signifie pas la même chose en Italie. Latte signifie simplement lait. L’Italie est loin du monde des frappuccinos et des lattes épicés à la citrouille, les seules formes de café acceptables ici sont généralement l’espresso, le macchiato ou le cappuccino.

4- Reportez vos achats après 16 heures

Le « riposino » de l’après-déjeuner est un moment sacré de la journée, surtout en été. Si vous vous êtes déjà promené dans une ville italienne entre midi et 16 heures, vous savez qu’il peut faire TRÈS chaud. Les Italiens le savent, c’est pourquoi ce moment de la journée, après le déjeuner, est réservé à la pause quotidienne. Selon l’endroit où vous vous trouvez, il est très probable que les magasins soient fermés pendant ces heures.

5- N’allez pas diner avant 19h

Toute heure avant 19 heures n’est pas une heure acceptable pour dîner. Les restaurants seront probablement toujours fermés, il est inutile d’essayer. La journée commence plus tard en Italie, ce qui signifie qu’elle se termine aussi plus tard, surtout en été lorsque les journées sont plus longues. Privilégiez 20h voire 21h pour profiter d’un bon plat de pasta !

6- Attention aux « plats du jour »

Il y a une chose à laquelle les visiteurs doivent faire attention lorsqu’ils vont au restaurant : les prix indiqués sur le menu. Pour beaucoup de gens, les vacances sont l’occasion de faire des folies, mais il n’y a rien de pire que de recevoir l’addition à la fin du repas et de se rendre compte qu’on vous a fait payer un prix exorbitant pour un simple dîner. Si vous évitez les grands restaurants touristiques, vous devriez être relativement en sécurité, mais un autre bon conseil est de vérifier le prix du menu (pour les boissons aussi !), et d’éviter de commander tout ce qui figure dans la liste des plats du jour (dont le prix n’est généralement pas indiqué).

7- La taxe Coperto n’est pas une arnaque

Le coperto est une redevance par personne due dans la majorité des restaurants et des bars en Italie et signifie en gros “coût par couvert”. Ces frais sont généralement compris entre 1 et 5 euros selon l’endroit où vous allez, et incluent généralement le pain pour la table, mais l’eau est facturée en plus. Si vous regardez l’addition et que vous voyez un supplément que vous ne reconnaissez pas, ne pensez pas que le restaurant essaie de vous tromper, il est plus probable qu’il s’agisse simplement du coperto ! Comme le coperto est souvent facturé, les serveurs et les serveuses n’attendent généralement pas de pourboire.

8- On paye pour les toilettes publiques

Ne soyez pas surpris si vous devez payer pour entrer dans des toilettes publiques lorsque vous visitez l’Italie, même dans les gares. On vous demandera généralement 1 à 2 euros à l’entrée (assurez-vous donc d’avoir de la petite monnaie sur vous).

9- Valider les billets de train/bus

N’oubliez pas de composter votre billet dans les petites machines à bord des bus et des trains lorsque vous voyagez. Vous recevrez une amende si les contrôleurs vous attrapent… même si vous ne le saviez pas ou si l’on ne vous l’a pas dit. Une machine à valider les billets se trouve dans tous les trains et bus publics et (généralement) au début du quai.

10- Vous pouvez éviter les files d’attente

La plupart des attractions touristiques nécessitant un billet peuvent être réservées en ligne, ce qui vous permet de ne pas faire la queue. Parfois, vous devrez quand même attendre pour valider le billet acheté en ligne, mais ce sera plus rapide.

Vous êtes désormais de véritables experts, prêts à sillonner ce merveilleux pays qu’est l’Italie ! Quindi, buon viaggio e a presto !


Les derniers articles

Culture

CULTURE

Venise est une ville mystérieuse. Ses îles et...

RECETTE

RECETTE

Le Tiramisu est LE dessert italien le plus conn...

RSE

RSE

San Marco s’engage depuis plusieurs années p...

Culture

CULTURE

En Italie, le petit déjeuner est une routine d...

Culture

CULTURE

Venise est une ville mystérieuse. Ses îles et...

RECETTE

RECETTE

Le Tiramisu est LE dessert italien le plus conn...

RSE

RSE

San Marco s’engage depuis plusieurs années p...

Culture

CULTURE

En Italie, le petit déjeuner est une routine d...